Parcours pieds nus

Durée de l'activité : 30 à 40 minutes

Objectifs

  • Découvrir différentes textures en traversant plusieurs espaces au niveau desquels ont été déposé différentes matières
  • Faire le lien en associant les textures ressenties aux textures que l’on connait, par exemple les aliments et les boissons
  • Se déplacer en extérieur avec plaisir (parcours ludique)

Matériel et préparation

En extérieur, préparer un parcours ludique comprenant plusieurs espaces en y incluant différentes textures, par exemple :

 

 Espace 1

Espace 2

Espace 3

Espace 4

Espace 5

Sable

« mou »

Papier bulle

« ça éclate, craque, fait du bruit »

Galets

« dur, lisse »

Petites balles en plastique

« ça craque, ça fait du bruit, ça roule »

Cible « scratch »

« ça pique »

Espace 6

Espace 7

Espace 8

Espace 9

Espace 10

Palette bois

« dur »

Farine

« mou et doux»

Herbes coupées, paille/foin, feuilles mortes

« ça pique, chatouille »

Coton

« doux »

Eau froide

« froid »

 

Utiliser le matériel d’un parcours de motricités, comme des plots pour un slalom, des tapis pour sauter, rouler, ramper, une planche pour marcher dessus en équilibre… afin d’amener l’enfant d’espace en espace.

Imprimer et plastifier deux images (une sensation opposée et la sensation recherchée) et les disposer à proximité de l’espace.

Voici quelques exemples d’association :

  • C’est froid : glaçons…
  • Ça pique : citron, pamplemousse…
  • Ça craque, ça fait du bruit (associé avec le croquant) : fruits/légumes crus, biscotte…
  • C’est dur : fruits/légumes crus...
  • C’est mou : purée, yaourt, compote…
  • C’est lisse : pomme, concombre…
  • C’est doux : banane

Exemple : ça craque, cela fait du bruit comme une biscotte en l’opposant à une image de banane.

Dans la mesure du possible, éviter d’utiliser les associations avec des aliments et boissons trop gras, trop salés ou trop sucrés, par exemple : ça craque, les chips.

Présentation

Les enfants vont se déplacer sur un parcours moteur ludique jalonné de plusieurs espaces dédiés à la découverte de différentes textures. Après avoir donné leur ressenti, ils vont pouvoir l’associer, à l’aide d’image, à la texture d’un aliment, qui s’y rapproche. L’intérêt est de pouvoir les amener à exprimer leur ressenti, associer des souvenirs positifs à la marche et l’environnement et les rassurer dans la découverte des textures.

Déroulement

Premier passage

Chaque enfant passe un par un sur le parcours ludique (2-3 passages chacun) et fait un retour sur ses premiers ressentis.

Deuxième passage

L’enfant va refaire un passage et va essayer d’associer l’espace dans lequel il se trouve à l’image d’un aliment qui s’y rapproche le plus... proposer 2 images (une sensation opposée et la sensation recherchée). Exemple : espace avec des cibles en « scratch » « ça pique ». Choisir entre les 2 propositions : quel est l’aliment qui pique en bouche ? (image du citron/ image de la banane).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.